Tous les bons plans du Petit Futé autour de vous ou pour un road trip, dans un guide numérique, en quelques clics.

Faites-vous plaisir avec les bonnes adresses du Petit Futé pour seulement 2,99 €.

1
Quel projet avez-vous pour vos prochaines vacances ?

Nos rédacteurs voyageurs vous recommandent

Japon

Le Japon pour tous en une semaine

Le Japon pour tous en une semaine

Envisager un séjour au Japon est une chose très aisée. Ce séjour conviendra donc à tous, quels que soient l'âge et les envies.

1 Tokyo

Arrivée au Tokyo Narita Airport. Journée plutôt calme pour déambuler autour du palais impérial. C'est l'idéal pour une première journée et cela prend peu de temps. Sur le chemin du retour, passer par Shinbashi et dîner dans un des nombreux izakaya où se retrouvent les employés le soir pour manger et boire après le travail.

2 Tokyo

Visite d'Asakusa et des arcades couvertes qui regorgent de petites échoppes. Petit tour en bateau bus sur la rivière Sumida. Retour par Ginza, ses théâtres et ses bars.

3 Mont Fuji

A 2 heures de Tokyo, le mont Fuji est plus précisément Kawaguchiko. La région est une des nombreuses stations thermales du pays. Petite excursion et visite du parc national du mont Fuji.

4 Kyoto

Arrivée à Kyoto. Visite du château de Nijo, du Kinkaku-ji, le Pavillon d'or, du Ginkaku-ji, le palais d'argent, descendre le chemin des philosophes, se rendre au palais impérial et poursuivre jusqu'au temple Nanzen-ji. Cela prend une bonne journée. Le soir, dîner dans le superbe quartier traditionnel de Gion.

5 Kyoto - Nara

Visite le matin du temple Kiyomizu-dera, balade dans les rues commerçantes typiques de Kyoto. Visite de Fushimi-inari et de ses innombrables torii (portails shinto). Départ pour Nara et visites du temple Todaiji (avec son immense statue en bois de Bouddha), et du sanctuaire de Kasuga. Déplacement à Ōsaka pour passer la soirée, goûter les okonomiyaki (galettes) et les takoyaki (boulettes de farine cuites avec du poulpe).

6 Ōsaka

Visite de la capitale gastronomique du Japon en bateau sur la Tombori jusqu'au port de Nakanoshima pour le déjeuner. L'après-midi est consacré à la visite du château, le Kaiyukan, l'un des plus grands aquariums du monde, ou la distillerie de whisky Yamazaki. Visite et dégustation gratuite. Le soir, amusez-vous dans le quartier très animé de Minami. Retour à Tokyo.

7 Tokyo

Journée tranquille dans Shibuya, Shinjuku ou encore Akihabara, quartier de l'électronique et des cosplay (costume play) afin de faire un peu de shopping.

Puy-de-Dôme

Séjour : L’Auvergne au fil de l’eau

Séjour : L’Auvergne au fil de l’eau

Canoë, kayak, wakeboard, paddle, flyboard, hydrospeed… de l’activité nautique classique à la plus originale, parcourez l’Auvergne au fil des rivières et autres points d’eau. Voici un programme sur une semaine qui vous emmènera de l’Allier à la Haute-Loire en passant par le Puy-de-Dôme et le Cantal, avec, pour fil conducteur : l’eau et toutes les activités qu'elle propose.

1 Dans l’Allier en Val de Sioule

En Val de Sioule, les activités sont programmées pour tout le monde ! Les amateurs de glisse et de sensations fortes sont invités au Natural wakepark. Équipé, au choix, d’un kneeboard, d’un wakeboard, de skis, tenu par un câble, vous serez tiré par un téléski nautique. Autre activité qui décoiffe : le rafting. À bord d’une embarcation gonflable, défiez les courants, descendez les cascades. Vous recherchez une activité un peu plus calme ? Le paddle est fait pour vous. Debout sur une planche, à l’aide d’une rame vous glissez sur l’eau, profitez du calme des lieux et de la beauté de la nature.

2 L’Allier et ses thermes

Certaines eaux dans l’Allier ont des vertus thermales. Profitez-en pour une pause détente et bien-être dans l’un des thermes du département : Vichy, Néris-les-Bains ou encore Bourbon-l’Archambault. Bain à remous, spa, hammam, sauna… tout est prévu pour se ressourcer et se relaxer. Bien souvent connues depuis l’Antiquité pour leurs vertus, ces eaux ont fait la réputation de ces 3 villes. En vous promenant dans le centre-ville, vous découvrirez l’architecture thermale.

3 Le Puy-de-Dôme : randonnées sur les rives

Arrivé aux alentours de Clermont-Ferrand, de nombreuses randonnées longent les différentes rivières : rives du Bédat, bords de la Tiretaine, gorges de l’Artière… À quelques kilomètres se trouve Pont-du-Château. Aux siècles derniers, les Auvergnats, alors appelés « bougnats », embarquaient du port chargés de charbon et de vin pour rejoindre Paris. Aujourd’hui, on suit une partie de cette voie en canoë.
Le lit de la Sioule court dans le Puy-de-Dôme. À Menat, dans les Combrailles, lancez-vous dans une descente en canoë-kayak. Une activité qui se déroule à la demi-journée ou à la journée en fonction du parcours choisi.

4 Le Puy-de-Dôme et ses lacs

Dans le Sancy, place aux lacs. À Chambon, canoës, kayaks, dériveurs, planches à voile, bateaux à pédales sont de sortie durant l’été. L’endroit est également propice à la détente. Les amateurs de pêche prendront le temps d’aller au lac de La Cassière réservé à cette activité. Comme dans l’Allier, terminez votre voyage aux thermes.

5 Dans le Cantal et les massifs volcaniques auvergnats

Poursuivez votre séjour dans les massifs volcaniques auvergnats. À Lanobre, la plage de Val attend les familles avec ses nombreuses activités : baignade, location de bateaux à pédales, de bateaux à moteur avec ou sans permis, de canoës, baptême de jet ski. Profitez-en pour découvrir l’exposition au château de Val. Au barrage de Saint-Etienne-Cantalès, du côté de Puech-les-Ouilhes, préparez-vous à aborder les éléments et traverser l’étendue d’eau sur une planche à voile. Virez à tribord dans votre catamaran. Il est même possible de prendre des leçons pour passer son permis bateau… un nouveau projet naîtra peut-être durant votre séjour auvergnat ! Toujours sur ce même barrage, mais du côté de Renac et d’Espinet, la détente est de mise. Vous pourrez profiter du soleil, des espaces de baignade surveillés, des parcours aquatiques et parcours dans les arbres, des promenades en bateau. L’ambiance est conviviale et familiale. Tout est prévu pour pouvoir passer une journée agréable au bord de l’eau, ou sur l’eau.

6 Les monts du Cantal

Le deuxième jour, traversez les monts du Cantal, la planèze pour atteindre la base nautique de Garabit. De nouvelles activités vous attendent à l’image du flyboard. Debout, sur une sorte de snowboard relié à une embarcation par un tuyau souple, vous allez vous élever dans les airs… si vous y arrivez ! Et ceci grâce à l’eau sous pression, votre équilibre et vos abdos ! Du village de Chaliers, vous allez partir pour une randonnée un peu spéciale… puisqu’il s’agit d’une randonnée nautique. Pour cela, vous embarquerez dans un kayak de mer et rejoindrez le majestueux Viaduc de Garabit. Pour relaxer vos muscles, rejoignez Chaudes-Aigues et les thermes.

7 Les gorges de l’Allier en Haute-Loire

Véritable canyon creusé par la rivière en Haute-Loire, les gorges de l’Allier forment un paysage unique et un terrain de jeu exceptionnel. De nouvelles sensations vous attendent. Testez l’hydrospeed. Équipé de palmes et d’une planche spécifique, vous descendez la rivière en suivant les courants, en évitant les obstacles, en prenant de la vitesse. Cette session de nage en eau vive va vous laisser un souvenir inoubliable.

8 Activités sur la Loire

La Loire traverse également le département en offrant des spots d’activités très intéressants. À la Base du Moulin à Retournac, sur le plan d’eau des initiations au kayak sont proposées. Sur la rivière, testez votre agilité sur le parcours de slalom kayak ! Il est également possible de rejoindre la base du barrage de Lavalette, à Lapte, pour terminer son séjour avec une dernière descente en kayak et en testant l’aviron, la voile, le stand up paddle, le bateau à pédales.
Ponctuez votre séjour d’activités un peu plus calmes, à l’image de la pêche. Des spots magnifiques se situent dans les quatre départements auvergnats. Alors, ça mord ?

Lettonie

Découverte de la Lettonie

Découverte de la Lettonie

L’été est propice à la découverte de la Lettonie, mais de préférence en juillet, les stations balnéaires étant alors un peu moins prises d’assaut qu’en août. Le pays est situé suffisamment proche du cercle polaire pour connaître le phénomène des nuits blanches. Une balade estivale à vivre en bus ou, mieux encore, en véhicule privé (voiture, moto ou vélo) pour vous arrêter au gré des découvertes.

1 Visite de la vieille ville de Rīga

Tôt le matin, commencez par visiter les halles du marché couvert, le plus grand d’Europe. Ce sont d’anciens hangars à zeppelins. Entrez dans la vieille ville par la Porte du Vieux Port, qui rappelle que les marchandises des caravanes d’Asie arrivaient jusqu’à  Riga. Montez ensuite au clocher de l’église Saint-Pierre pour admirer la vue de la ville. Ensuite, empruntez la rue Skarnu pour rejoindre la place du Dôme, centre de la vieille ville, où se trouve le Dôme (pour ne pas dire la cathédrale protestante) abritant l’un des plus beaux orgues d’Europe. Promenez-vous dans le dédale des rues qui composent le centre historique de Riga et découvrez les nombreux bâtiments historiques du vieux Riga. Bordant la vieille ville, le long du boulevard Basteja se trouve l’Opéra. Non loin, dans la rue Brivibas, principale artère de la ville, se dresse le monument de la Liberté.

2 Ville nouvelle et Art nouveau

Riga est connue pour être la ville européenne possédant le plus grand nombre de chefs-d’œuvre architecturaux de style Art nouveau. Ces bâtiments ont été construits au début de siècle, quand Riga faisait partie des riches villes européennes. En vingt années, environ 700 maisons du style Art nouveau sont construites dans le centre de Riga et il faut dire que la concurrence parmi les architectes est rude. Chaque propriétaire de maison souhaite faire passer un message à travers la symbolique qu'il choisit pour orner la façade de sa maison. Les symboles le plus souvent retenus sont des animaux (par exemple le paon représente la richesse), des personnages de la mythologie, des nymphes, des sculptures grecques, beaucoup de fleurs. C'est cette lisibilité des façades qui permet à Riga de se distinguer des autres villes ayant des bâtiments de style Art nouveau. Probablement, quelques-unes des plus célèbres et impressionnantes constructions d'Art nouveau se trouvent rue Alberta qui doit son ensemble, excepté le n° 12, à Eisenstein, le père du célèbre cinéaste (dont le film le plus connu est Le Cuirassé Potiomkine). Mais surtout, ne ratez pas les fameux bâtiments se trouvant dans les rues Smilsu, Skunu, Valnu, Valdemara, Caka, Ausekla, Brivibas, Miera, Avotu...

Dans la soirée, prenez le temps d’avaler un cocktail en admirant le coucher de soleil et la vue panoramique sur Riga du 26e étage de l'hôtel Latvia (Sky Bar).

3 Petite ville de Kuldīga

Comptez 2 heures de route en voiture de Riga à Kuldiga, qui se trouve en plein cœur de la région de Kurzeme (Courlande). Sur la route, faites la pause à Kandava et Sabile (le seul vignoble en Lettonie et le musée d'art contemporain en plein air). Découvrez Kuldiga, cette charmante ville se trouvant le long de la rivière Venta, son delta et son musée historique qui a un intérêt particulier. Vous pouvez facilement passer une journée entière dans les alentours de Kuldiga (par exemple en faisant une escapade à vélo dans les alentours) et passer la nuit dans cette petite ville qui a plusieurs hôtels très sympathiques, pour après reprendre la route vers le sud.

4 Liepāja, ville de bord de mer

De Kuldiga, la route P 112 mène à Liepaja, une ville portuaire, avec une histoire mouvementée. Vous serez étonné par son patrimoine Art nouveau. Cette ville est connue pour ses festivals de musique en été, mais aussi pour ses bars se trouvant sur les vieux docks et sur ses plages. Le bureau d'information touristique propose des parcours très intéressants en plusieurs langues qui vous permettent de sillonner cette ville et de découvrir les différentes époques qui ont laissé leurs empreintes. Par exemple la maison de Pierre le Grand (le tsar russe) et celle du Roi suédois. Des cathédrales allemandes et des maisons des riches commerçants de nationalités différentes. Passez la nuit à l'hôtel Promenade, un hôtel très chic se trouvant sur les docks, dans l'ancien bâtiment industriel (réservez avant de venir, il est toujours plein).

5 Palais de Rundāle

Comptez 3 heures de route de Liepaja à Jelgava. Le palais de Rundale a été construit en 1740, à la demande du duc de Birzov, par Franscesco Bartolomeo Rastrelli, l’architecte à qui l’on doit le palais d’Hiver de Saint-Pétersbourg. C’est sans nul doute le plus beau palais de la région baltique.

6 Cēsis, authentique ville lettonne

Encore une autre ville à l’architecture sublime qui mérite une visite, dans une région magnifique.

7 Dernier jour en Lettonie

Retour en France.

Chine

Partez sur les traces de Mao

Partez sur les traces de Mao

Un pèlerinage sur les traces de Mao Zedong, ça vous tente ? Ou du moins, la visite des hauts lieux du communisme, dont les noms peuplent encore aujourd'hui l'imaginaire des jeunes générations chinoises : Shaoshan, Lushan, Zunyi... N'oubliez pas votre petit livre rouge... mais aussi vos livres d'histoire !

1 Changsha, la capitale de la révolution

Commencez par un séjour dans la province du Hunan, la province natale de Mao Zedong et point d'origine de la Longue Marche. A Changsha, le musée municipal reprend les grandes lignes du début de la révolte communiste, devenue révolution.

2 Le berceau du Grand Timonier

Non loin de là, à Shaoshan, il vous est même possible de visiter la maison dans laquelle Mao passa son enfance. Musée à la gloire du Grand Timonier et slogans braillards scandant la vie en rouge : le passé rendu à l'état de mythe.

3 Lushan, la "cité dans les nuages"

Poursuivez du côté du Jiangxi, et notamment au sein des paysages enchanteurs de Lushan. C'est ici, sous le regard curieux de ses ancêtres philosophes et mystiques, que Mao tint deux rassemblements d'importance historique dans l'avancée du communisme chinois.

4 Zhunyi et la naissance du mythe

Du côté du Guizhou, ne manquez pas la grande statue de Mao indiquant la voie à suivre, puis partez en direction de Zunyi. C'est là, en 1935, pendant la Longue Marche et après une de ces conférences dont il avait le secret, que Mao s'est fait élire à la tête du Parti communiste chinois.

Grèce

Une semaine à Athènes et ses environs

Une semaine à Athènes et ses environs

Après trois journées complètes à arpenter le sol bétonné de la capitale grecque, il est temps de profiter de la proximité de la mer et de la montagne.

1 L’Acropole

La découverte de la ville commence, immanquablement, par la visite du rocher de l'Acropole, au petit matin. Débarquez directement au pied de ce site sacré en sortant du métro, station Acropolis. Il faut grimper un peu pour accéder au Parthénon, il est donc préférable d'être bien chaussé. La visite dure environ 2 heures, au cours desquelles vous découvrirez les Propylées, l'Erechthéion et ses Caryatides, la porte bleue, le sanctuaire de Zeus Polias, le temple d'Athéna Nikè… Attenante au rocher, l'Ancienne Agora se visite dans la foulée, surtout qu'elle est comprise dans le billet. Quittez ce site par la porte de la rue Adrianou, où, le long de la voie ferrée qui mène au Pirée, les terrasses de cafés et quelques tavernes vous accueillent pour un déjeuner sur le pouce. Dans l'après-midi, rejoignez ensuite à pied le cimetière du Keramikos, musée à ciel ouvert et l'occasion d'une agréable balade. En fin d'après-midi, puisque vous êtes dans les environs, profitez-en pour faire une virée à Gazi, le quartier branché et noctambule, autour du métro Keramikos. Délectez-vous d'un cocktail en terrasse, avant de vous asseoir à l'un des nombreux restaurants qui ont ouvert dans ces ruelles. La nuit tombe vite, en Grèce, et les bars sont vite pris d'assaut par les oiseaux de nuit. A vous de décider si vous souhaitez poursuivre la soirée ou rentrer vous coucher !

2 Balade, musées et tavernes

Poursuivez votre découverte de la Grèce antique en commençant votre journée par l'ultra moderne musée de l'Acropole. Sur trois étages, magnifiquement agencés, ce géant de verre et d'acier laisse entrer la luminosité naturelle indispensable à la mise en valeur des sculptures de marbres exposées. Au pied du musée sur pilotis, un village entier a été découvert. Du musée de l'Acropole, vous accédez très facilement à la porte d'Hadrien et à l'Olympiéion, en traversant l'avenue Syngrou. Continuez ensuite la promenade vers le stade de marbre, dont on peut admirer rapidement l'architecture au passage ou que l'on honore d'une visite plus approfondie. Vient alors le moment de s'imprégner de la fraîcheur du Jardin national et, pourquoi pas, de faire une halte sur un banc ombragé ou au café du parc, qui sert quelques mezzés. Le Zappéion, tout proche, mérite un coup d'œil. Juste à côté, son très chic café constitue également une agréable pause.

En longeant ensuite la rue Irodou Attikou pour rejoindre le Parlement, vous aurez peut-être la chance d'assister à la relève de la Garde présidentielle, parfaitement orchestrée. Ses soldats armés, en jupon et chaussures à pompons, sont toujours amusants à regarder, surtout qu'ils conservent, quoiqu'il arrive, un impeccable sérieux. Jetez un œil, au passage, au Palais présidentiel sur votre gauche, souvent entouré de journalistes et photographes. Au bout de la rue, le musée Benaki expose ses riches collections pour découvrir un autre pan de l'histoire d'Athènes et de la Grèce. En sortant, vous êtes au cœur de Kolonaki, le quartier chic de la ville. Boutiques et restaurants haut de gamme occuperont le reste de votre après-midi.

Le soir, une balade dans le vieux Plaka est un enchantement. Dans la partie haute de la vieille ville, vous trouverez des tavernes un peu isolées et charmantes.

3 Musée archéologique et mont Lycabette

Rendez-vous sur la grande esplanade du Musée archéologique de la ville. La visite dure environ 2-3 heures, voire plus, selon la ferveur que vous souhaitez y mettre. Les collections de ce musée sont, en effet, extrêmement riches. L'idéal serait, même, de le parcourir en plusieurs fois, avec un guide. A l'issue de la visite, dirigez-vous vers le quartier d'Exarcheia en contournant le Polytechnio. Sur la place du quartier, plusieurs terrasses de cafés vous attendent, à moins que vous ne souhaitiez déjeuner et, dans ce cas, nous vous conseillons le restaurant bio Giantes, caché rue Valtetsiou. De là, il est aisé de gagner Kolonaki à pied, dans un dédale de rues très agréables, tantôt commerçantes, tantôt encadrées de bars et restaurants animés. A partir de la place Dexameni, poursuivez l'ascension. Les rues se transforment en escalier et se couvrent de bois et de feuillage. Le mont Lycabette est tout proche ! De la rue Aristippou, il est possible d'utiliser le téléphérique pour monter au sommet, mais l'ascension à pied, à l'ombre des arbres, est également très agréable. Avant d'accéder au point de vue, vous passerez devant le théâtre où se déroulent de nombreux concerts en plein air, en été. Le sommet est couronné par une très jolie chapelle blanche et un restaurant panoramique. La vue est magnifique sur l'ensemble de la ville, jusqu'au Pirée et quelques îles. Dîner au calme de Kolonaki.

4 La Riviera grecque

Direction Glyfada et Vouliagmeni, la Riviera grecque ! Équipé de maillots de bain et d'un léger matériel de plage, embarquez en tram à Syntagma, ou descendez en voiture le long de l'avenue Syngrou. Choisissez entre le confort d'une plage privée comme Asteras à Glyfada, ses chaises longues et son bar Balux ou la liberté d'une plage publique, sur laquelle vous étendrez votre serviette où bon vous semble. Déjeuner dans le centre commerçant de Glyfada avant de visiter le centre de protection des tortues, de vous lancer dans une partie de golf, près de l'ancien aéroport. Le soir, la côte égrène ses beach bars pour un cocktail au bord de l'eau, et ses clubs branchés.

5 Le Cap Sounion

Prenez, de nouveau, la direction de la côte sud, vers le cap Sounio. Après Lagonissi, les virages se font plus serrés et la côte plus sauvage. Magnifiques vues sur la mer. Vous entreverrez, en contrebas, mille petites criques dans lesquelles vous pourrez toujours faire un plongeon rapide avant de parvenir au temple de Sounio. L'endroit est splendide et désert, magnétique et source de plénitude. Ensuite, plutôt que de revenir sur vos pas, nous vous proposons de continuer de longer la côte en direction du port de Lavrio. Sur la place du marché aux poissons, vous goûterez d'excellents mezzés de la mer. Fraîcheur des produits garantie. Promenez-vous ensuite le long du front de mer, où sont amarrés des voiliers de toutes tailles et des barques de pêcheurs. C'est alors vers Markopoulo et Porto Rafti que vous vous dirigerez, pour une après-midi plage. A moins que vous ne préfériez visiter le site de Vravonas, un peu plus haut sur la côte est.

6 Corinthe et Acrocorinthe

Entamez votre journée de bon matin pour rejoindre le site de l'Acrocorinthe, à l'ouest d'Athènes. De loin, on aperçoit son imposant rocher à la forme si caractéristique. La visite est une promenade champêtre, au milieu d'un site préservé dont chaque pierre raconte l'histoire. Prévoyez de bonnes chaussures de marche, même si vous montez en voiture jusqu'à l'entrée des fortifications (ce qui est préférable). La vieille ville de Corinthe au pied du site constitue une halte sympathique pour y passer une heure et déjeuner par exemple, dans l'une des tavernes de la place centrale. Une fois les forces reprises, reprenez la route en direction de Loutraki. N'omettez pas de traverser l'isthme de Corinthe et de vous y arrêter quelques minutes. A Loutraki, la promenade sur le front de mer permet de prendre la température de la station thermale, très animée en été et les week-ends. Casinos pour les uns, thalasso pour les autres, ou tout simplement détente à la plage... vous avez de quoi vous occuper. En fin d'après-midi, à l'heure où les rayons du soleil palissent, empruntez la corniche vers le site archéologique d'Héraion et le lac de Vouliagmeni, où des sources chaudes jaillissent depuis des millénaires.

Zimbabwe

Séjour culturel au Zimbabwe

Séjour culturel au Zimbabwe

Cet itinéraire culturel de 10 jours au Zimbabwe s'adresse particulièrement aux voyageurs qui souhaitent découvrir, outre les chutes Victoria et le parc national de Hwange, des paysages de montagnes et de lacs, de granite et l'histoire du pays.

1 La capitale

Arrivée à Harare, installation à l'hôtel et tour de la ville. Visites de la Galerie nationale, et dîner-spectacle dans la capitale.

2 Visite d'Harare

Visite du quartier populaire et animé de Mbare et des marchés de Harare. Pour faire les meilleures emplettes, on file entre les allées du marché aux puces d'Avondale. On termine par la visite des centaines de sculptures de Doon Estate.

3 En route pour Nyanga

En route vers l'est du pays, pour les amoureux de montagnes, de golf et de pêche de lac, dans le parc national de Nyanga. Découverte de Nyanga et nuit au milieu d'un décor plus montagnard.

4 Parc national de Nyanga

Visite de Nyanga, à pied, à cheval ou en voiture.

5 Ruines du Great Zimbabwe

Direction Masvingo, pour la visite des ruines du Great Zimbabwe ; pique-nique à l'ombre de ces vestiges médiévaux qui font la fierté du pays. Soirée et nuit dans un hôtel au bord du lac Muturikwi.

6 Parc Muturikwi

Journée autour du lac dans le parc Muturikwi, balade et safari.

7 Ville de Bulawayo

Départ pour Bulawayo, visite de cette deuxième plus grande ville du pays et visite des ruines de Khami.

8 Parc national Matobo

Départ à l'aube pour les monts Matobo, aperçu des lieux et départ immédiat pour un safari-photo. Découverte des paysages de granite, des peintures rupestres, des rhinocéros blancs et noirs du parc et visite des villages environnants.

9 Escale à Gweru

Reprise de la route pour Harare, via Gweru. Nuit dans une réserve autour de Gweru ou retour direct dans la capitale.

10 Fin du séjour

Vol retour à Harare.

Voir plus d’idées de séjour